Visite d’Axelle LEMAIRE : Technologies de pointe au sein de l’entreprise Baron

Boulonnais : la carte postale c’est bien, le haut débit c’est encore mieux

http://www.lavoixdunord.fr/Publié le 19/12/2014

CÉLINE RUDZ

Invitée par Brigitte Bourguignon, députée de la sixième circonscription, Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique, a rencontré hier une petite dizaine d’élus de la Terre des Deux Caps. Un territoire où les connexions Internet et les réseaux de téléphonie mobile laissent souvent à désirer…

Axelle Lemaire a

Pas de zones blanches, mais…

« Il existe beaucoup de zones où la couverture est aléatoire, déplore Brigitte Bourguignon. Les opérateurs ne suivent pas toujours, les zones moins denses ne les intéressent pas. » À Ambleteuse par exemple, « on fait construire un lotissement de 70 logements et la fibre optique va arriver, on voudrait que le village vacances y soit relié », souligne le maire, Arnaud Lelièvre du Broeuille. Dans ce dernier, on ne peut accéder à Internet que depuis l’accueil. Et le réseau est vite saturé…

Le maire de Belle-et-Houllefort, Michel Dufay, a reçu récemment les propriétaires de gîtes et chambres d’hôtes, « effarés par la situation. Regarder la télé sur Internet est impossible. On aimerait un dégroupage au moins partiel… »

À Bonningues-lès-Ardres, la situation est aussi inquiétante. Le premier magistrat, Gérard-Alexandre Franque, est régulièrement interpellé par les écoles – « il y a beaucoup de coupures », les agents immobiliers – « le marché est catastrophique, les gens veulent s’installer là où il y a du réseau », les médecins, les infirmières… « C’est très joli chez nous, mais rien ne passe ! » « Il ne faudrait pas que ça devienne une carte postale »… souligne Axelle Lemaire.

Les enjeux

« L’accès au numérique pour tous est un enjeu plus important qu’il y a dix ans, estime Axelle Lemaire. Ne pas avoir accès à Internet ou à une bonne couverture mobile crée un sentiment d’abandon. Je comprends l’impatience des habitants. Ce sont des outils de désenclavement, de mise en contact. L’effort de l’État doit se porter sur les zones rurales où ce problème concerne l’économie touristique, les écoles ou encore les professions libérales. »

Les projets

Un plan d’étape quinquennal pour le déploiement de la fibre dans le Nord – Pas-de-Calais vient d’être soumis au ministère. La secrétaire d’État le juge « équilibré ». « Il reste 1,68 M € à notre charge pour relier 10 000 prises sur le territoire de la Terre des Deux Caps, souligne Stéphane Kinoo, le maire de Rinxent. Particuliers et entreprises devront peut-être mettre la main à la poche ; un complément du Feder (Fonds européen de développement régional) est espéré. « On a déjà investi 550 000 euros pour réduire les zones d’ombre », rappelle Francis Bouclet, le président de l’intercommunalité.

Un syndicat mixte a été mis en place pour lutter contre la fracture numérique. « L’objectif, c’est que tout le monde puisse bénéficier d’une offre triple play d’ici 2020 », annonce Claude Prudhomme, président de la CCDS. Les travaux doivent commencer fin 2015. »

Technologies de pointe au sein de l’entreprise Baron

Après la table ronde, la secrétaire d’État s’est rendue à Rinxent pour y visiter l’entreprise Baron, qui fabrique des pièces à la demande.

Philippe Baron a créé l’entreprise en 1983 et la dirige encore aujourd’hui. « On a commencé avec trois salariés, on est aujourd’hui 290 dans le Nord-Pas-de-Calais, en Ile-de-France et dans la région lyonnaise. » Le site de Rinxent emploie 48 personnes. « On travaille sur toutes les activités industrielles, de la conception à la réalisation et à la mise en service, poursuit le gérant. On a des clients dans l’aéronautique, la défense, la pharmacie, le luxe… »

Aujourd’hui, un quart de la production de l’entreprise est destiné à l’export : Chine, Espagne, Mexique, etc. « Notre objectif, c’est d’augmenter ce pourcentage. » Et la relève est assurée, puisque deux des enfants de Philippe Baron travaillent au sein de l’entreprise.

Source article : http://www.lavoixdunord.fr/region/boulonnais-la-carte-postale-c-est-bien-le-haut-debit-ia31b49020n2561211

Les commentaires pour cette publication sont clos.